Le séminaire 2017 de divine [id]



divine [id] a fait son séminaire annuel en Camargue, dans la commune des Saintes-Maries-de-la-Mer. Le programme de ce team building, les 19 et 20 octobre derniers, fut dense et particulièrement dépaysant !


Tout a commencé jeudi matin au centre équestre Les Arnelles. Quoi de mieux pour découvrir cette région qu’une balade à cheval de 2h. Le temps n’était pas vraiment de la partie, ciel gris et menaçant, vent violent, mais le paysage n’en a été que plus grandiose ! Avec nos destriers, nous avons chevauché une terre sauvage et préservée, entre salicornes et tamaris, étangs, marais, dunes et mer. Nous avons eu la chance de pouvoir assister à l’envol gracieux de flamants roses.
Un seul mot pour résumer cette première matinée : MAGIQUE !
www.arnellescamargue.com

Puis nous sommes allés déjeuner au Mas de la Fouque où nous allions passer la nuit. Situé en plein cœur du parc régional de Camargue, cet établissement se situe dans un cadre exceptionnel, face à un étang, sous des pins et tamaris. La vue des chambres et de leurs terrasses respectives est propice au repos et à la sérénité. Seuls les canards et les chevaux camarguais sur l’autre rive peuvent perturber la quiétude des lieux.
Afin de nous remettre de notre chevauchée « sauvage », nous avions rendez-vous en milieu d’après-midi au Green Reed Spa Nuxe de l’hôtel, où des masseuses hors pairs nous attendaient pour 45 minutes de pur bonheur. Ce spa est doté d’un hammam, d’une piscine intérieure et d’un jacuzzi extérieur en bois. Face à l’étang, on s’est relaxé dans une eau chauffée à 39°. Que du bonheur !
www.masdelafouque.com

Le soir nous avons testé une soirée locale typique, au restaurant El Campo, au cœur des Saintes-Maries-de-la-Mer. Cet établissement aux influences andalouses nous a surtout ravis par son animation musicale. Le groupe Soy, qui fait partie de la grande famille de Manitas De Plata, nous a offert un medley du registre Flamenco Rumba gitan, sur lequel nous avons chanté et dansé.

Le lendemain matin, sous un ciel bleu et un beau soleil automnal, nous avions rendez-vous avec Jean-Marie, pour un safari 4x4. Passionné et passionnant, il nous a conté l'histoire, la culture et les traditions des Saintes-Maries-de-la-Mer et de la Camargue. Une approche plus pédagogique de ce parc naturel avec ce fringant monsieur de 74 ans qui nous a émerveillé avec ses anecdotes, sa gentillesse et sa culture de la région.
Nous avons pu approcher de près (mais pas trop tout de même) une manade (troupeau) de taureaux en semi-liberté. Il nous a narré l’amour qu’entretient les camarguais pour cette race bovine rustique et résistante dont les aptitudes sont propices au jeu et à la course. Par ailleurs, à la fin des années 90, la viande de taureau est devenue l'une des rares viandes bovines a bénéficier de l'Appellation d'Origine Contrôlée. Dans les nombreuses spécialités camarguaises, il y a la Gardiane de taureau, à goûter absolument. Mais le taureau peut aussi être consommé en côte, carpaccio, terrine, saucisson… C’est une viande très goûteuse et peu grasse. Inutile de vous dire que nous avons tout testé et approuvé !
www.camargue.fr/site/safari4x4

Nous avons terminé notre périple par un déjeuner gargantuesque à la Manade des Baumelles, une des plus grandes de la région. Aujourd'hui les cocardiers de la Manade des Baumelles brillent chaque saison sur les pistes des arènes de Provence et du Languedoc. Le restaurant, doté d’une grande terrasse, nous a proposé une cuisine "maison" du terroir, généreuse et divinement délicieuse.
www.manadedesbaumelles.fr

L’arrivée sur la cité phocéenne nous a saisi par tant de contraste. 1h30 avant, nous quittions un paysage sauvage et dépaysant, si éloigné de notre quotidien et si proche à la fois géographiquement. La plupart d’entre nous ne connaissions pas cette région et ce fut une très belle découverte. C’est certain nous y retournerons à titre privé !

divine [id] had its annual seminar in the Camargue, in the municipality of Saintes-Maries-de-la-Mer. The program of this team building exercice, on October 19-20, was packed and very different from our daily activities!

It all started on Thursday morning at the equestrian center Les Arnelles. What better way to discover this region than a 2h horse ride. The weather was not the best with a grey and threatening sky, violent wind, but the landscape was all the more grandiose for these conditions! With our steeds, we rode through a wild and preserved landscape, between samphire and tamarisk, ponds, marshes, dunes and the sea. We had the privilege of witnessing the graceful flight of pink flamingos. One word to summarize this first morning: MAGIC!

Then we went for lunch at Mas de la Fouque where we were going to spend the night. Located in the heart of the regional park of Camargue, this establishment is located in an exceptional setting, facing a pond, under pine trees and tamarisks. The view of the rooms and their respective terraces is conducive to rest and serenity. Only ducks and horses on the other side can disturb the tranquility of the place.
In order to recover from our wild horse ride, we had an appointment in the middle of the afternoon at the hotel's Green Reed Spa Nuxe, where unparalleled masseuses were waiting for us for 45 minutes of pure happiness. This spa has a steam room, an indoor pool and an outdoor wooden Jacuzzi. Facing the pond, we relaxed in water heated to 39°. What luxury!

In the evening we tried out a typical local evening, at El Campo restaurant, in the heart of Saintes-Maries-de-la-Mer. This establishment with Andalusian influences especially delighted us with its musical entertainment. The Soy Group, part of the larger Manitas De Plata family, gave us a mixture of Flamenco Rumba Gypsy songs, to which we sang and danced.

The next morning, under a blue sky and a beautiful autumn sun, we had an appointment with Jean-Marie, for a 4x4 safari tour. Fascinating and passionate, he told us the history, culture and traditions of Saintes-Maries-de-la-Mer and the Camargue. It was an educational approach to this natural park with this dashing 74-year-old man who amazed us with his stories, his kindness and his knowledge of the culture of the region.
We were able to get very close to a manade (a herd) of semi-wild bulls. He told us about the Camarguais' love for this hardy and resilient breed, who are good at playing and running. Moreover, in the late 90s, bull meat became one of the few types of cattle to benefit from the Appellation d'Origine Contrôlée (AOC). Of the many specialties of the Camargue, the Gardiane de Taureau must be tried. But the bull can also be consumed in the form of ribs, carpaccio, terrine, dry sausage ... It is a very tasty meat and not very fatty. Needless to say, we tested and approved everything!

We ended our journey with a gargantuan lunch at the Manade des Baumelles, one of the largest in the region. Today the cocardier (bulls wearing ribbons - cockades) of the Manade des Baumelles shine each season on the race tracks of the arenas of Provence and Languedoc. The restaurant, with a large terrace, offers home cooking "terroir", generous and divinely delicious.

The return to Marseille hit us in terms of the contrast to the Camargue. An hour and a half before, we left behind a wild and stunning landscape, so far from our daily life and so close at the same time geographically. Most of us did not know this region and it was a very nice discovery. We will definitely go back independently!

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Une villa à Marseille pour votre événement

Margaux

L'ICCA